Le monde du travail de demain

Allons-nous tou·te·s demain travailler uniquement en ligne ? Les OSBL sont-elles, du fait même de leur finalité, déjà durables ou existe-t-il un besoin d’action aussi dans ce domaine ? Quelles fonctions managériales la numérisation imposera-t-elle aux dirigeant·e·s ? C’est sur ces questions, en apparence isolées, que portait la Conférence financière des OSBL , organisée le 1er septembre 2021 à Rotkreuz. 

La Conférence financière des OSBL s’est tenue pour la sixième fois déjà à la Haute école de Lucerne, à Rotkreuz. Le programme, varié, portait sur les exigences futures auxquelles les dirigeant·e·s seront confronté·e·s ainsi que sur la transformation du monde du travail que la pandémie de coronavirus a encore accélérée. Pour commencer, la professeure Gudrun Sander, directrice du Centre de compétence pour la diversité et l’inclusion (CCDI) à l’université de St-Gall et conférencière d’honneur, a fait un exposé sur les exigences futures posées aux dirigeant·e·s et liées à la question de la diversité et de l’inclusion. Les participant·e·s à la conférence ont ensuite eu le choix entre trois exposés sur le sujet et séances d’échange d’expériences :

  • Chantal Calame a parlé du programme Swiss Triple Impact (STI). Initié par B Lab Suisse, ce programme permet aux entreprises de mesurer leurs contributions par rapport aux 17 Objectifs de développement durable (ODD ). La séance consacrée à l’échange d’expériences fut l’occasion de discuter des avantages du programme pour les OSBL. Les OSBL poursuivent un objectif matériel sans but lucratif, mesurent leur impact et ont déjà inscrits certains ODD en tant que buts de l’organisation (p. ex. éducation, lutte contre la pauvreté, etc.). Néanmoins, force est de conclure que les OSBL pourraient faire mieux concernant d’autres ODD, p. ex. l’égalité entre les sexes. On peut également s’attendre à ce qu’à l’avenir les mandats de prestations comprennent aussi des objectifs dans le domaine du développement durable et écologique.
  • La deuxième séance d’échange d’expériences fut consacrée à l’impact de la transformation du monde du travail sur l’organisation et à la manière dont une organisation doit s’adapter à la nouvelle réalité. Sibylle Heunert Doulfakar et Edoardo Ghidelli, respectivement conseillère et conseiller en organisation du réseau syllogos, ont fait valoir que la pandémie de coronavirus constitue un changement de paradigme, qu’un retour au monde du travail d’avant la crise n’est plus possible et que le télétravail va perdurer après la crise. Toutefois, l’expérience a montré que les solutions de télétravail actuelles ne sont pas optimales. Les structures d’équipe ne sont pas bien adaptées à la collaboration en ligne. L’esprit d’équipe s’est dégradé avec le télétravail et les équipements techniques ne sont pas encore suffisamment au point. L’organisation du télétravail nécessite la prise en considération de trois éléments essentiels : les activités et le profil du personnel concerné, la collaboration d’équipe et l’ancienneté dans l’entreprise.
  • Le troisième groupe d’échange d’expériences s’est penché sur la question de la transformation numérique et du monde du travail 4.0. Le professeur Marc K. Peter, responsable du centre de compétence pour la transformation numérique et enseignant spécialisé en business numérique à la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse, a expliqué que le virage numérique pose la question de la refonte globale de l’entreprise. Pas uniquement concernant l’automatisation des processus de travail, mais également en lien avec la numérisation. Il est recommandé avant tout d’associer le personnel à ce processus de transformation.

Une table ronde animée par Michael Zurkinden de B’VM a clôturé la conférence ; les discussions ont montré le lien étroit entre les trois points suivants : la transformation numérique constitue un défi pour les dirigeant·e·s des OSBL, notamment au niveau stratégique. Le fait que l’organisation tienne compte, dans son développement stratégique, de toutes les parties prenantes et qu’elle contribue à l’environnement naturel et à l’environnement social (conformément aux ODD) est aujourd’hui devenu une évidence (qui l’est depuis longtemps pour les OSBL). Dans le même temps, cette évolution ne peut être maîtrisée avec succès que si les dirigeant·e·s y associent leur personnel qui constitue le cœur de toute organisation. La tâche de direction essentielle dans ce processus de transformation (le « change management ») consiste à laisser les personnes participer à ce processus.

Weitere Beiträge

Danke Gerlinde Stöbich für 30 Jahre Pionierarbeit

1992 ist Gerlinde Stöbich zum damals in der Schweiz bereits bestehenden B’VM-Team gestossen. Zusammen mit ihrem Kollegen Andreas Kattnigg und der Aktiengesellschaft in der Schweiz, hat sie die B’VM GmbH in Linz mitgegründet und wurde Partnerin.

B’VMessage Nr. 79 – Wissensarbeit, Sponsoring und Strategie

Lesen Sie die aktuelle B'VMessage mit Fachartikel unserer Beratenden jetzt. Finden Sie heraus, welche Aktivitäten die B'VM umsetzt und/oder plant und holen sich Informationen zu Events und zu B'VM Mitarbeitenden. Viel Spass bei der Lektüre!

Agilität – etwas für Ihre Organisation?

Gärtchendenken, Innovationsstau, zu lange Entscheidungsprozesse, Bürokratie etc. Kein Wunder interessieren sich immer mehr Organisationen für Agilität und Formen der Selbstorganisation. Unser neuer Kurs bringt Klarheit für Sie und Ihre Organisation.

Job
Membres du conseil de fondation (Benevol)

Pour élargir le conseil de fondation existant, Accès B recherche des membres bénévoles du conseil de fondation qui, par leur attitude et leur engagement, sont liés à l'objectif de la fondation. Ils apportent une expérience confirmée dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la protection de l'enfance ou de la migration, ainsi que des compétences dans les relations avec les autorités, la politique, les médias et la société civile.

Job
KV-Lehrstelle EFZ

Per August 2023 wird bei der B‘VM eine Lehrstelle als Kauffrau/Kaufmann EFZ frei. Im Rahmen der dreijährigen Ausbildung erhältst du Einblick in unser Beratungsunternehmen und die Möglichkeit, verschiedene Verbandssekretariate im Gesundheitsbereich aktiv kennenzulernen.

Job
Assistent:in der Geschäftsführung

Zur Ergänzung des Betreuungsteams sucht die Stiftung Sonnenhalde Sie als Assistent:in der Geschäftsführung in einem Pensum von 50-70%. Sie übernehmen u. a. verschiedene Projekte und die Verantwortung für betriebliche Themen wie z.B. Qualitätsmanagement, Datenschutz, Arbeitssicherheit, Gesundheitsschutz und IT.

Job
Bereichsleiter:in Agogik

Zur Ergänzung des Betreuungsteams sucht die Stiftung Sonnenhalde Sie als Bereichsleiter:in Agogik in einem Pensum von 80-100%. Sie übernehmen die Gesamtverantwortung für den Bereich Wohnen / Externat / Entlastung sowie Arbeitsverantwortung für eine umfassende agogische Begleitung der Klient:innen sowie für ein ausgewogenes, bedürfnisorientiertes Angebot.

Und schon wieder kümmert sich der Vorstand ums Tagesgeschäft…

Viele Vorstände und Stiftungsräte sind sich ihrer Rolle bewusst und möchten ihre NPO strategisch führen. Doch immer wieder passiert’s: man diskutiert über das operative Tagesgeschäft. Wie gelingt es dem Vorstand / Stiftungsrat noch besser, den strategischen Fokus zu behalten? Eine Metapher hilft dabei..

Im Bild wird das Potential von Sponsoring als Finanzierungsquelle von NPO als drei Stapel Münzen dargestellt, die von rechts nach links grösser werden. Aus jedem Stapel wächst eine grüne Pflanze, die von links nach rechts auch immer grösser wird.
Das Potenzial von Sponsoring als Finanzierungsquelle von NPO

Um das Potenzial von Sponsoring auszuschöpfen, müssen einige Grundre-geln beachtet werden. Dieser Blogbeitrag von B'VM Berater Dr. Michael Zurkinden liefert eine praxisorientierte Schritt-für-Schritt-Anleitung zur Bestimmung des Stellenwerts von Sponsoring im Finanzierungsmix einer NPO.

Strategie: von der Erarbeitung zur Umsetzung

Es gehört zu den wichtigsten Führungsaufgaben, die Zukunftsfähigkeit der Organisation zu gewährleisten. Auch eine gelungene strategische Planung nützt jedoch wenig, wenn die Umsetzung nicht gelingt. Wie können wir die Erfolgschancen beeinflussen? Welche Faktoren haben sich in der Praxis als relevant herausgestellt? Kurz gesagt: Die Weichen werden bereits in der Strategie-Erarbeitung gestellt.

Nous sommes à votre disposition

Utilisez le formulaire de contact, écrivez-nous un e-mail ou appelez-nous tout simplement.

Suisse

Allemagne

Autriche

Formulaire de contact